top of page
Rechercher

Astuce - Repérage d'hiver !

Envie d'explorer les environs ?


Mais...

Vous n'avez pas de GPS, ni de couverture réseau, la météo annonce de la *purée de poids et vous ne connaissez pas la région ?


Pas de panique ! Voici quelques conseils pour vous permettre de randonner en toute sécurité.


Juste avant, j'aimerais souligner que je parle dans cet article uniquement de randonnées "simples" et non pas d'alpinisme. Bien que certains conseils peuvent également s'appliquer en haute montagne.


neige randonnez avec cindy exploration nature jour blanc
Jour blanc

Se préparer à la maison

S'habiller


Bien entendu que les habits font le moine ! Il est essentiel de tester plusieurs combinaisons d'habits avant d'explorer les entourages sur une longue journée. Essayez plusieurs vêtements avec différentes couches et profitez-en pour faire des petits tours de repérage. Regardez si vous transpirez ou avez trop froid ou si au contraire vous avez trouvé les couches et les textiles adéquats pour votre corps et votre activité. Car, vous n'allez pas mettre la même chose pour une sortie en raquettes à neige que pour une randonnée en plaine.


Lorsque vous sortez pour observer les animaux sauvages, habillez-vous en type camouflage : choisissez des habits bruns, kakis, verts foncés. À l'inverse, si vous partez pour expédition touristique, je vous conseille des habits flamboyants ! Au cas où quelqu'un devrait venir vous retrouver...


......................................................................................................


S'alimenter


Ici, je ne vais pas parler de nourriture, ni de boissons spécifiques. Peut-être dans un prochain article. Faites-le moi savoir en commentaire, dans le cas où cela vous intéresse. D'ici là, je vous invite à questionner votre corps. Il sait ce qui est bon et utile.

......................................................................................................


Planifier


Mémorisez au mieux possible le tracé ou la direction que vous aimeriez explorer. Notez bien que, plus vous allez au-delà des sentiers battus et entraînez vos sens à se repérer, et plus ce sera facile de vous orienter dans l'espace et de vous géolocaliser.

Éventuellement, avec votre téléphone portable, prenez des photos de la carte géographique ou téléchargez une application disponible hors ligne qui indique votre localisation en temps réel.

Ici, lors de mon séjour en Norvège, j'ai testé Skisporet, c'est une app utilisée surtout par les skieurs de fond, bien pratique lorsqu'on a pas de réseau ! Dans le cas où vous cohabitez ou êtes parti,e en voyage avec quelqu'un, je vous encourage vivement de leur dire que vous partez en exploration. Indiquez-leur votre tracé et donnez-leur une heure approximative de retour.



Le saviez-vous ?

L'esprit se régénère en explorant


Randonner, là où personne ne s'est aventuré avant vous ou lors d'une météo peu clémente, permet d'entraîner son cerveau à sortir de sa zone de confort. En fait, lorsqu'on est à la recherche de son chemin, on active des systèmes neurologiques totalement différents que lorsqu'on se balade sur un sentier que l'on connaît par cœur. À chaque instant, notre esprit reste actif pour trouver la meilleure solution, histoire de continuer notre route de manière secure.

Lorsque les sens sont en éveil, on a pas le temps de ressasser ce qu'on aurait dû faire, le pourquoi cela ne fonctionne pas dans notre vie et blablabla... Ici, on est dans l'instant présent !


Personnellement, j'adore ces moments-là, cela me permet d'être plus créative, de bannir les idées noires et surtout de continuer à m'oxygéner et bouger mon corps.

Le corps s'épanouit en bougeant


De plus, garder le corps en mouvement permet de ralentir les effets du vieillissement, physiquement et mentalement. S'oxygéner par n'importe quelle météo, nourrit les globules rouges et blancs, c'est le système immunitaire qui en bénéficie. Habituer le corps à l'humidité, la sécheresse, le froid et le chaud, l'entraîne à réguler sa température, sa texture de peau. Bien entendu, en randonnant, on fait travailler les muscles, les ligaments, les tendons et les os. Tout quoi! 🙌


Une fois dehors

Il n'y a pas de mauvais temps, juste de mauvais habits ! On peut donc sortir par tous les temps.

Suivre les traces

Ici, dans la neige, c'est plus facile de trouver un chemin "à suivre" car on y trouve facilement des traces.

Votre carte un peu prêt en tête, je vous conseille de scruter les potentiels indices sur votre route. Cela peut être; le passage d'un skieur ou une ouverture dans la forêt, qui indique que plusieurs randonneurs sont déjà passés par là.


Avant de commencer une randonnée avec des nouveaux clients, je les invite souvent à se connecter à leurs 5 sens :


• Qu'est-ce qu'ils voient autour d'eux ?

• Quels sont les bruits qui émannent d'une présence, d'une route, d'un orage en approche, etc ?


• Qu'est-ce qu'ils sentent ? Il est assez facile de sentir les animaux sauvages de loin.


Cela m'a d'ailleurs permit d'être qu'à moitié surprise lorsque un jour, en contournant un grand roc, je me suis retrouvée nez à nez avec un capricorne ! (Bouquetin des Alpes).

Deux capricornes sur un même sentier, c'était drôle à voir 😂😂😂.


......................................................................................................

Lorsqu'on est prêt à recevoir les informations via nos 5 sens, on est plus receptif à écouter les murmures du 6 ème sens. Très utile et bénéfique dans chaque situation de vie, n'est-ce pas?


La nature nous propose un terrain de jeu ludique pour faire ressortir nos capacités ! Pourquoi ne pas les utiliser à notre avantage ?


......................................................................................................

On va donc favoriser les traces humaines. Attention de ne pas suivre n'importe quelles empreintes, il serait fâcheux de tourner en rond !


lapin empreinte nature neige trace neige raquette randonnez avec cindy
Traces de lévrier

Regarder en arrière


Lorsque je m'aventure dans un environnement inconnu, je regarde régulièrement en arrière. Combien de fois, en revenant sur vos pas, vous vous êtes déjà dit : tiens j'avais pas vu cette maison, ce joli jardin ou ce curieux rocher ?!


raquette à neige randonnez avec cindy neige norvège hiver
Un regard en arrière


Tout à fait, la route ne semble pas à l'identique que l'on parte à l'aventure ou que l'on soit sur le chemin du retour. Je m'impreigne donc des images qui seront présentes en rentrant.



Je vous encourage de faire encore plus attention lorsque vous êtes accompagné,e et que vous vous laissez distraire en parlant.

Tout à l'heure encore, sur en chemin bien enneigé de Norvège, je parlait d'un projet avec mon compagnon, résultat: je me suis trompée 2 fois de route. Alors qu'hier, en faisant la même boucle seule, le parcours était correct.












Mettez vos images quelque part dans votre bibliothèque cérébrale et ajoutez-y des éléments distinctifs, ceux qui vous permettront de vous y retrouver une fois arrivé à une bifurcation. Cela peut être un rocher, une maison, un arbre distinct. Au besoin, créez-vous votre propre petite histoire mnémotechnique. Vous verrez, c'est amusant !






Si vraiment rien ne vous inspire, vous pouvez toujours créer vos propres indices. Veillez toutefois à ne pas polluer la nature !


Dans la neige, il est facile d'inscrire son passage au naturel.


Quitte à l'effacer une fois sur le chemin du retour.😂


raquette à neige hiver exploration randonnez avec cindy


randonnez avec cindy astuce hiver exploration seule neige raquettes





















Prêter attention !


Veillez également à identifier les éventuels dangers. En hiver, les ruisseaux, les lacs et les crevasses peuvent être facilement recouverts de neige. Restez sur les traces identifiés précédemment ou éventuellement, longez les arbres. Rares sont les sapins qui poussent dans l'eau 😂🌲.




Se repérer grâce aux balisages


Beaucoup de pays ont des balisages bien organisés, sauf que leur signalitique est vraiment différente.


Pour la Suisse, voici une indication simplifiée des codes de couleurs :

• Jaune = chemin facile en plaine ou moyenne montagne.


• Rouge et blanc = chemin de randonnée en montagne.


• Bleu et blanc = chemin alpin.


balisage suisse jaune bleu blanc rouge grisons randonnez avec cindy
Source : Wikipédia
Neige pencarte kilomètrage randonnée hiver cindy
Direction Norvège

Notez qu'en Suisse on indique bien volontiers le temps, ce qui m'a toujours étonnée. Le temps selon qui ? Selon quoi ?

Ailleurs, on va retrouver les kilométrages restant jusqu'à la destination.

Là encore, soyez conscient de votre niveau de fatigue, du dénivelé qui s'annonce sous vos pieds, mais surtout du moyen de locomotion utilisé.

En raquette à neige, je vais mettre 1h pour 2,5 km et encore plus si le chemin est en pente. En été, avec mes superbes baskets Hoka 🤩 à peine la moitié du temps !


Voilà ! J'espère que ces quelques informations seront pratiques pour vos prochaines randonnées.


Pour des utilmes conseils d'exploratrice, je vous invite à me contacter par e-mail à randonnezaveccindy@gmail.com.


Pour ceux qui veulent partager leurs bonnes pratiques, n'hésitez pas à les ajouter en commentaire ci-dessous. Ce sera un plaisir de les lire. Merci 🙌 D'ici là, bonne route ! Et au plaisir de vous retrouver un jour sur le chemin de vos choix.




 

Longueur : 4,5 km / 280 m dénivelé + / 1h45

Moyens de transport utilisés : raquettes à neige

Récolte : des idées et des images à vous partager. 😋





Plus d'images sur

Logo instagram
Logo facebook
boucle logo direct.me




Inscription et informations concernant d'autres randonnées ici


 

*Expression vaudoise pour décrire un brouillard très dense.


37 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page